Mise à l'essai des technologies des véhicules

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel

Nouveau!Ce que nous avons entendu (en anglais seulement)


Participation du grand public à l’égard des mises à l’essai des technologies des véhicules sur les routes publiques

Le Manitoba a comme priorité de faire croître ses entreprises et de créer un environnement dans lequel les entreprises locales peuvent prospérer alors que les technologies de transport novatrices continuent d’émerger. Le Manitoba a présenté le projet de loi 20, Loi sur la mise à l’essai des technologies des véhicules (modification de diverses lois) pour permettre la mise à l’essai des technologies et de types de véhicules futurs sur les routes du Manitoba. Cette législation s’inscrit dans le cadre d’un engagement visant à élaborer un cadre législatif pour mettre à l’essai des véhicules automatisés sur les routes publiques.

Les avantages potentiels éventuels du déploiement de véhicules automatisés sont vastes et englobent des avantages économiques, sociaux et environnementaux qui vont au-delà du transport. Les véhicules automatisés ont le potentiel de réduire les collisions et la congestion sur les routes, d’améliorer le rendement énergétique, de réduire les émissions des véhicules et la consommation de combustibles fossiles, d’augmenter la production agricole et d’améliorer la mobilité et l’équité en matière de mobilité.

Le processus réglementaire et de délivrance de permis est en cours d’élaboration pour autoriser la mise à l’essai des technologies des véhicules et de types de véhicules sur les routes. Le ministère de l’Infrastructure a le droit de délivrer le permis avec des conditions. Une organisation devra présenter une demande de permis de mise à l’essai et suivre les directives d’application établies.

Certains types de véhicules pour lesquels la mise à l’essai peut être autorisée comprennent les véhicules automatisés, les véhicules connectés, les véhicules connectés qui circulent en peloton et les navettes automatisées. La mise à l’essai de véhicules sur les routes du Manitoba accordera du temps à la province pour qu’elle établisse des règles, surveille les progrès de l’industrie et de la technologie, et évalue la sécurité des véhicules automatisés et connectés avant que ceux-ci ne soient accessibles au grand public.

Foire aux questions sur la mise à l’essai des technologies des véhicules et des véhicules automatisés (page avec la FAQ)

Nous reconnaissons la valeur de l’engagement avec les intervenants et le grand public dans la poursuite de l’intégration de diverses perspectives sur cette question. Vous pouvez donner votre avis de diverses façons :

(en anglais seulement)

Link to public presentation. En anglais seulement


Ces renseignements sont accessibles dans d’autres formats sur demande. Écrivez à l’adresse policymi@gov.mb.ca pour obtenir des renseignements supplémentaires.

Nouveau!Ce que nous avons entendu (en anglais seulement)


Participation du grand public à l’égard des mises à l’essai des technologies des véhicules sur les routes publiques

Le Manitoba a comme priorité de faire croître ses entreprises et de créer un environnement dans lequel les entreprises locales peuvent prospérer alors que les technologies de transport novatrices continuent d’émerger. Le Manitoba a présenté le projet de loi 20, Loi sur la mise à l’essai des technologies des véhicules (modification de diverses lois) pour permettre la mise à l’essai des technologies et de types de véhicules futurs sur les routes du Manitoba. Cette législation s’inscrit dans le cadre d’un engagement visant à élaborer un cadre législatif pour mettre à l’essai des véhicules automatisés sur les routes publiques.

Les avantages potentiels éventuels du déploiement de véhicules automatisés sont vastes et englobent des avantages économiques, sociaux et environnementaux qui vont au-delà du transport. Les véhicules automatisés ont le potentiel de réduire les collisions et la congestion sur les routes, d’améliorer le rendement énergétique, de réduire les émissions des véhicules et la consommation de combustibles fossiles, d’augmenter la production agricole et d’améliorer la mobilité et l’équité en matière de mobilité.

Le processus réglementaire et de délivrance de permis est en cours d’élaboration pour autoriser la mise à l’essai des technologies des véhicules et de types de véhicules sur les routes. Le ministère de l’Infrastructure a le droit de délivrer le permis avec des conditions. Une organisation devra présenter une demande de permis de mise à l’essai et suivre les directives d’application établies.

Certains types de véhicules pour lesquels la mise à l’essai peut être autorisée comprennent les véhicules automatisés, les véhicules connectés, les véhicules connectés qui circulent en peloton et les navettes automatisées. La mise à l’essai de véhicules sur les routes du Manitoba accordera du temps à la province pour qu’elle établisse des règles, surveille les progrès de l’industrie et de la technologie, et évalue la sécurité des véhicules automatisés et connectés avant que ceux-ci ne soient accessibles au grand public.

Foire aux questions sur la mise à l’essai des technologies des véhicules et des véhicules automatisés (page avec la FAQ)

Nous reconnaissons la valeur de l’engagement avec les intervenants et le grand public dans la poursuite de l’intégration de diverses perspectives sur cette question. Vous pouvez donner votre avis de diverses façons :

(en anglais seulement)

Link to public presentation. En anglais seulement


Ces renseignements sont accessibles dans d’autres formats sur demande. Écrivez à l’adresse policymi@gov.mb.ca pour obtenir des renseignements supplémentaires.

  • FERMÉ : ce sondage est terminé

    Le sondage suivant offre l’occasion aux intervenants et au grand public de fournir des commentaires et d’orienter la direction future de la gestion et de la mise à l’essai des technologies des véhicules et des types de véhicules, dont des véhicules automatisés et connectés, dans la province.

    Nous vous remercions de votre participation et de vos commentaires.
    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel